Monde

Suggestions

La rédaction vous propose

Nos abonnés ont aimé

Actualités

La une

Genève

Coronavirus

Culture

Monde

Suisse

Économie

Opinion

Multimédia

Sports

Santé

Environnement

Gastronomie

Les Blogs

Savoirs

Mobilités

People

Portraits

Le Matin Dimanche

Le Matin Dimanche

Services

Club

E-paper

E-paper (App)

Archives du journal

Newsletter

Sorties

Programme de cinéma

Météo

Abonnements

Femina

Bilan

Zattoo Player

Décès

Cercle des lecteurs

Marketplace

Investir

TG emploi

Points annonces

Données médias

Publicité

Suppléments

Immo

Faits divers

Risque pour la santéLa Finlande suspend le vaccin Moderna pour les moins de 30 ans

Le pays emboîte le pas à ses voisins nordiques suite à une étude qui indique que les jeunes hommes injectés avec le vaccin du laboratoire américain ont un risque accru de développer une inflammation cardiaque.

ATS/AFP

La Suède a suspendu mercredi l’emploi du vaccin Moderna pour les moins de 30 ans et le Danemark ainsi que la Norvège l’ont formellement déconseillé pour les moins de 18 ans.

KEYSTONE/AP Photo/Eugene Hoshiko

La Finlande a emboîté le pas jeudi à ses voisins nordiques et suspendu «pour l’instant» le vaccin anti-Covid du laboratoire américain Moderna pour les hommes de moins de 30 ans, en raison d’un risque d’inflammation cardiaque.

«Une étude scandinave associant la Finlande, la Suède, la Norvège et le Danemark a établi que les hommes injectés avec le Spikevax de Moderna et âgés de moins de 30 ans avaient un risque légèrement accru de développer une inflammation du myocarde», a justifié lors d’un point presse Mika Salminen, directeur de l’institut finlandais pour la Santé et le Bien-être (THL).

Suite après la publicité

«La plupart de ces cas d’inflammation du myocarde sont bénins et passagers, guérissant d’eux-mêmes en quelques jours mais il y a un risque», a-t-il dit.

Comme d’autres vaccins sont disponibles, la Finlande recommande désormais que le vaccin Moderna ne soit pas injecté «pour l’instant» à des sujets masculins de moins de 30 ans, mais que le vaccin Pfizer/BioNTech lui soit préféré.

Swissmedic surveille

La veille, la Suède a suspendu «par précaution» l’emploi du vaccin Spikevax, le nom du vaccin de Moderna, pour les moins de 30 ans, et le Danemark et la Norvège l’ont formellement déconseillé pour les moins de 18 ans, en raison d’un risque d’inflammation du myocarde et du péricarde, après la seconde injection.

Dans son communiqué mercredi, l’agence suédoise de santé publique (FHM), chargée de la campagne de vaccination, soulignait que ce risque d’effets secondaires méritait d’être approfondi et que des analyses étaient «en cours».

L’Agence européenne du médicament avait étendu en juillet son autorisation du vaccin Moderna aux 12-17 ans. La Suisse n’a pas l’intention pour l’heure d’adapter l’autorisation du Moderna, a indiqué mercredi à Keystone-ATS l’autorité de surveillance Swissmedic. Elle surveille la situation en permanence et agira si les annonces de cas suspects ou d’effets secondaires se multiplient. Le vaccin Moderna est autorisé à partir de 12 ans en Suisse.

38 commentaires

Chris B

Donnerstag, 7. Oktober 2021, 21:18

Toute cette clique de Bibi, Philos, Phaber, Pinette et Cie, rappelez-vous d’une chose : sur les 10’700 décès attribués à la Covid en Suisse, seul 2% ont concerné des gens à priori en bonne santé. De plus, env. 10’400 de ces décès ont concerné des personnes âgées de 60 et plus (9’700 âgées de 70 ans et plus). 10’700 décès sur 846’100 cas positifs vérifiés = 99,98% de taux de survie. Sur le 0,02% de cas de décès, seuls 2% (soit 0,0004%) ont concerné des personnes en bonne santé supposée. Bref, à ce stade l’insistance à vouloir vacciner la population saine de moins de 60 ans est totalement ridicule. Source (pour bibi) = rapport hebdomadaire de l’OFSP.

Afficher plus de commentaires